Praticien bien-être : 5 conseils pour mieux gérer son activité 

praticien bien-être

Vous êtes praticien bien-être, thérapeute ou coach ? Vous exercez dans le domaine des médecines douces, de l’accompagnement ou du paramédical ? Vous le savez bien, la gestion d’entreprise n’est pas de tout repos. Stress, angoisse, déception… Un thérapeute bien-être n’est pas formé pour gérer une entreprise et la faire évoluer. Découvrez mes conseils pour développer votre activité en toute sérénité.

Praticien bien-être : quels sont les blocages qui vous empêchent d’entreprendre sereinement ?

Les métiers de l’accompagnement et du bien-être sont passionnants. Mais gérer une entreprise peut s’avérer difficile. La plupart des difficultés rencontrées sont des freins psychologiques et/ou techniques. Faisons le point.

Des blocages psychologiques 

Vous avez beau être professionnel du bien-être ou de l’accompagnement, vous pouvez être confronté à des barrières mentales qui entravent le bon développement de votre entreprise.

Le manque de confiance en soi est généralement un frein pour développer son activité. Vous pouvez avoir peur de ne pas être à la hauteur. Vous vous dévalorisez, vous êtes trop perfectionniste, vous ignorez vos émotions négatives… Vous pouvez même souffrir du syndrome de l’imposteur, notamment si vous êtes en reconversion professionnelle.

Vos croyances limitantes freinent votre développement. Vous finissez par croire votre petite voix intérieure. Vous vous dites par exemple :  

  • Je ne suis pas assez compétent. 
  • Je ne suis pas légitime.
  • Je dois être parfait dans tout ce que je fais.
  • Je ne suis pas assez doué pour réussir.
  • Je dois me former plus ou dans d’autres techniques
  • Je ne vais pas y arriver.
  • Les autres praticiens sont meilleurs que moi. 

Ces pensées restrictives vous empêchent de créer votre offre et de bien vous vendre en tant que thérapeute bien-être. Vous sous-estimez la valeur de votre travail. Vous pouvez avoir des difficultés à vendre vos prestations au juste prix pour vivre de votre activité. 

Des freins liés à la stratégie marketing

D’autres freins vous empêchent peut-être de réussir pleinement à développer votre activité professionnelle. On ne sait pas toujours comment se faire connaître en tant que praticien du bien-être. 

La stratégie de marketing et ses aspects techniques peuvent être compliqués à appréhender. Vous ne savez pas bien dans quel ordre faire les choses pour bien vous vendre en tant que praticien bien-être. Vous n’avez sans doute pas pensé à ces démarches marketing : 

  • Vous n’avez pas défini votre clientèle cible.
  • Vous n’avez pas développé de réseau. Vous êtes isolés.
  • Vous n’avez pas ou peu de visibilité sur Internet. Vous n’avez pas de site Internet, ou celui-ci n’est pas optimisé pour apparaître dans les premières pages des moteurs de recherches.
  • Vous n’osez pas apparaître sur les réseaux sociaux, ou vous ne savez pas bien comment en tirer profit.  

Quels que soient vos blocages, pas de panique ! En prenant un peu de recul, vous allez pouvoir y remédier et développer ainsi votre activité en toute sérénité.

Thérapeute bien-être : 5 conseils concrets pour enchanter votre quotidien d’entrepreneur

Vous êtes coach, thérapeute, conseiller ou praticien dans le secteur du bien-être ou en relation d’aide… En tant que praticien indépendant, vous devez porter votre casquette d’entrepreneur, c’est indéniable pour assurer développement et pérenité à votre entreprise. Pourtant, très peu de formations bien-être intègrent cette dimension essentielle. Quand on est à son compte, vivre de son activité est primordial. Je vous livre mes conseils pour accéder à un épanouissement durable.

1-Adoptez une posture de chef d’entreprise 

Votre métier vous anime. Vous savez pourquoi vous vous levez tous les jours avec enthousiasme. Et vos clients ont bien de la chance de vous avoir ! Vous avez suivi une formation rigoureuse et vous avez les connaissances et les compétences nécessaires pour exercer votre métier. Vous êtes diplômé ou certifié dans une technique d’accompagnement, mais vous êtes peu préparé à l’entrepreneuriat.

Pourtant, c’est la posture d’entrepreneur que vous allez devoir développer pour faire en sorte que votre activité soit pérenne. Avoir la posture, l’état d’esprit d’un entrepreneur, cela ne s’invente pas, cela s’apprend. C’est ce qui s’appelle avoir un bon mindset d’entrepreneur. Vous allez aborder les choses de manière positive pour surmonter les obstacles de votre vie entrepreneuriale. 

Vous êtes praticien du bien-être ou de l’accompagnement, vous savez bien que toutes les difficultés sont surmontables. Faites-vous confiance ! 

Découvrez les points clés développés lors de ma conférence devant des porteurs de projets et jeunes femmes entrepreneures à la CCI de Lyon. 

(1) #Workshop Dépassez vos peurs et faites le grand saut ! – YouTube

2-Libérez-vous de vos croyances limitantes 

Et si vous regardiez du côté de vos croyances limitantes ? Elles limitent l’accès à votre potentiel. Elles représentent de vrais systèmes de verrouillage et d’auto sabotage qui conduisent à l’échec et à la frustration. 

Prenez d’abord le temps de les identifier. Quelles croyances avez-vous sur vous, sur vos capacités et sur l’avenir de votre activité ? Il va s’agir par la suite de les déconstruire une à une. S’en libérer, c’est parvenir à considérer chaque situation avec un regard objectif, ouvert et, sans préjugés. 

Vous pouvez avoir recours à la méthode Psych K par exemple. Cette technique est reconnue pour débloquer les croyances et déjouer le syndrome de l’imposteur.

Elle est même considérée par Bruce Lipton comme « le processus de changement de croyances le plus important, le plus efficace et le plus rapide, disponible sur cette planète aujourd’hui »

Stéphanie, est une chef d’entreprise québéquoise que j’ai eu le plaisir d’accompagner avec Psych K. Je vous laisse découvrir son témoignage riche et concret de tout ce qu’elle a pu transformer.

3- Prenez soin de votre état émotionnel

Stress, doute, peur, colère… La vie entrepreneuriale nous embarque parfois dans un ascenseur émotionnel dont on se passerait bien. Et pourtant, les émotions sont utiles pour amorcer le changement, écoutez-les ! 

Vous avez le sentiment d’être bloqué ? Prenez soin de vous en vous accordant du temps pour vous détendre et vous ressourcer. Et pour sortir de ces blocages, il est indispensable de se libérer de l’émotionnel dérangeant. Vous pouvez avoir recours à diverses techniques : 

  • la méditation ; 
  • la sophrologie ;
  • l’EFT ;
  • le yoga ;
  • ma méthode Tipi
  • la réflexologie…

 4- Mettez-vous en situation de réussite

Auriez-vous peur de réussir ? En tant que professionnel indépendant il est indispensable de s’entourer des bonnes personnes pour réussir

Travaillez votre réseau professionnel. Rencontrez d’autres praticiens du bien-être. C’est essentiel pour se faire connaître, pour bénéficier d’avis extérieurs et de partages d’expériences. En maintenant de bonnes relations avec vos pairs, ils seront plus enclins à recommander votre entreprise à leurs clients.

Mettez-vous en situation de réussite en travaillant avec des clients qui correspondent à votre domaine de compétence et à votre style de travail. Et optez pour un environnement de travail qui vous met à l’aise. Il suffit parfois de quelques petits changements.Soyez authentique et aligné à vos valeurs. Carl Rogers, un des fondateurs de l’approche humaniste en psychologie, parle de congruence. Affirmez-vous tel que vous êtes. Ayez confiance en vous pour inspirer confiance à vos clients, et pour réussir dans vos projets.  

5- Faites vous accompagner par un professionnel

La réussite d’un projet entrepreneurial dépend à 80 % de l’état d’esprit et à 20 % de la stratégie. Mais peu le savent. C’est pourquoi, forte de ma réussite depuis plus de 10 années dans le milieu entrepreneurial féminin de l’accompagnement, je propose un accompagnement sous forme de coaching. Des séances lors desquelles nous allons nous consacrer aux 80 %. Je vous aide à avoir le bon état d’esprit et toute la psychologie nécessaire pour que votre activité soit viable, et que vous puissiez vous épanouir durablement en tant que praticien bien-être. Je vous partagerai également tous les bonnes pratiques que j’ai pu utiliser pour moi-même et qui ont fait la différence.

Si vous rencontrez des difficultés dans le démarrage ou le développement de votre activité d’entrepreneur individuel de bien-être ou dans l’accompagnement, contactez-moi pour en discuter. 

Crédit photo @Mohamed Hassan/Pixabay