Sortir du burnout durablement, est-ce possible ?

Le burnout, tout le monde en parle. Il semblerait que ce soit le malaise du siècle. Je vois défiler en consultation beaucoup de personnes me disant faire un burnout et souhaitant une aide. Alors peut-on sortir d’un burnout et s’en remettre ? 

Guide harcèlement mor

30% des salariés se disent victimes de harcèlement moral. Découvrez si c'est votre cas ?

  • Vous rencontrez des difficultés relationnelles au travail.
  • Vous allez au boulot la boule au ventre.
  • Vous appréhendez de croiser certaines personnes.
  • Vous ne vous reconnaissez plus et avez de moins en moins confiance en vous.

Découvrez dans ce guide gratuit les techniques de manipulation et comment elles se manifestent.

En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui pourrait en découler si je le souhaite.. Pour connaître et exercer mes droits, et notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici


Quand le burnout est là

J’ai travaillé en entreprise durant une trentaine d’années durant lesquelles j’ai fait ce qu’on nomme aujourd’hui un burnout.

J’adorai mon travail et j’avais de bonnes relations avec mes collègues et ma hiérarchie. Je travaillais beaucoup. Je ramenai du travail à la maison souvent le soir et les week-end… mais j’adorai ce que je faisais…

Ça m’est arrivé aussi

Un jour, je n’ai pas pu me lever. Moi qui suis plutôt dynamique, positive avec une capacité de travail importante, là je n’avais plus de jus, plus d’envie, plus d’idées, plus rien. 

J’ai été en arrêt de travail et de vie en général durant 4 mois environ.

Un épuisement total

Au début et durant plusieurs semaines, j’ai … dormi. Entre 5 et 7 heures dans la journée en plus de la nuit, tellement je n’en pouvais plus. Et oui, je peux le dire le burnout est un triple épuisement : physique, émotionnel et psychologique.

Puis au bout de quelques semaines lorsque j’ai eu plus d’énergie, j’ai entrepris un véritable travail sur moi avec différentes approches de thérapies dites brèves.

Un travail sur soi

Petit à petit, j’ai pu retrouver ma vitalité, confiance en moi et motivation. 

 J’ai pu reprendre une activité professionnelle dans la même entreprise au même poste. 

Durant cette période, je me suis transformée en profondeur dans ma façon d’être, d’interagir et de travailler. C’est même à ce moment-là que j’ai commencé à envisager aider les personnes en souffrance au travail à en sortir.

Un burnout, on en sort ?

Comme dit plus haut, le burnout peut vous mettre hors circuit professionnel (mais aussi personnel) durant de nombreuses semaines et mois. 

Les personnes qui me disent avoir été en burnout durant plusieurs années, n’ont sans doute pas été accompagnées correctement voire pas du tout.C’est mon avis aussi lorsqu’on me dit en être à son xème burnout. Un travail sérieux sur soi est indispensable, en plus d’une période de repos importante, pour arriver à sortir et se remettre d’un burnout. 

Oui mais…

Oui on sort et on se remet d’un burnout ! Nombre de mes clients moi-même en sommes les preuves vivantes. 

Le plus important est de se faire accompagner par des thérapeutes qui connaissent le fonctionnement du burnout et qui vont vous permettre d’agir de façon globale et en profondeur sur ce qui vous amené à cette situation.

Les points clés d’un accompagnement complet et efficace

De mon point de vue, et c’est comme cela que j’aide avec succès mes clients depuis des années, l’accompagnement pour un résultat durable passe par :

  • Gérer l’émotionnel généré par le fait de faire un burnout.
  • Enrayer l’épuisement physique.
  • Identifier les comportements qui ont conduit à cet épuisement.
  • Faire les prises de conscience nécessaires et accepter de changer.
  • Modifier la façon de penser, d’être et de faire.
  • Travailler sur l’estime de soi et la confiance en soi.
  • Gérer les appréhensions liées à la reprise d’une activité professionnelle, ou la réintégration dans un service, une entreprise.

Je constate qu’une telle prise en charge sur des problématiques de souffrance au travail et d’épuisement professionnel est vraiment efficace. 

Les preuves ?

Les retours que m’en font régulièrement et directement mes clients. 
Les avis qu’ils laissent sur Google et les réseaux sociaux.
Un bouche à oreille qui marche bien.

Un burnout et après ?

Quitter l’entreprise, est-elle une bonne solution ?

Mon expérience personnelle et celles de mes clients démontrent qu’il n’est pas forcément nécessaire de chambouler sa vie professionnelle suite à un burnout. Il est tout à fait possible de réintégrer son entreprise. 

Il est vrai que pour certains au début de l’accompagnement, ils pensent ne pas pouvoir rester car ils sont en proie à un émotionnel à vif. 

Or cela les met en panique car ils sentent bien que rien ne va, qu’ils ne sont pas en mesure de donner une bonne image d’eux s’ils doivent se mettre à chercher un nouveau travail… Effectivement, action totalement inenvisageable dans leur état en début d’accompagnement en tous cas.

Chaque chose en son temps

Au fil des séances, les pensées et les visions changent.

A partir du moment où ils comprennent ce qui les a conduit à cet état de souffrance, ils sont mieux armés pour ne plus reproduire les mêmes comportements et faire les mêmes erreurs.

Bien entendu, souvent le profond travail réalisé sur eux, leur a permis de faire des prises de conscience qui peuvent les amener à envisager de changer de service, d‘entreprise ou même de métier. Mais, ce n’est pas obligatoire. 

Ces articles pourraient vous intéresser : https://www.myhappyjob.fr/alleger-sa-charge-mentale-au-boulot/
http://sante.lefigaro.fr/fiches/burn-out/quest-ce-que-cest
http://www.inrs.fr/risques/epuisement-burnout/ce-qu-il-faut-retenir.html

Crédit photos : @angelslopez

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
07 70 08 15 71