L’intelligence émotionnelle, qu’est-ce que c’est ?

Découverte par deux psychologues américains dans les années 90 et développée récemment par Daniel Goleman, l’intelligence émotionnelle est de plus en plus reconnue aujourd’hui. Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Que recouvre l’intelligence émotionnelle ? 

On entend souvent parler de QI (Quotient Intellectuel) comme élément clé d’aptitude. Cependant, depuis peu, la notion d’intelligence émotionnelle (IE) se fait de pus en plus courante, en particulier du côté des entreprises dans les aptitudes recherchées chez le salarié. 

L’intelligence émotionnelle est la capacité de reconnaître ses émotions, de les comprendre et de les ajuster en fonction de la situation. Une nouvelle forme d’intelligence qui a fait du bruit à l’époque, car révélatrice que l’aptitude d’uns personne ne se limitait pas au schéma classique de QI.  

Depuis, plusieurs modèles se sont développés.

Les pionniers : Salovey et Meyer (1990)

Premiers à conceptualiser l’IE, ils soutiennent que chaque individu a son propre mécanisme de traitement face aux émotions. 

Pour eux, l’intelligence émotionnelle s’articule autour de quatre principaux processus :

  • La perception et l’évaluation émotionnelle.
  • L’intégration et l’assimilation de ces émotions qui doivent faciliter, améliorer les processus cognitifs et percepteurs.
  • La connaissance et la compréhension globale de ses émotions (cause, conséquence, manifestations…).
  • La gestion des émotions.

En somme, selon le modèle initial de l’IE, elle est la capacité de percevoir et d’intégrer pensées et émotions et tout en sachant les réguler pour améliorer l’épanouissement personnel.

Daniel Goleman qui amène le concept à se développer, propose un autre modèle.

L’intelligence émotionnelle vue par Goleman

Inspiré par les travaux de Salovey et Meyer, il écrit en 1995 ‘L’intelligence émotionnelle’*, un ouvrage considéré comme une référence aujourd’hui et qui va faire du bruit à l’époque. 

Le modèle de Goleman s’organise autour de 25 compétences qu’il a regroupées autour de 5 grands axes.

Les 5 axes principaux définis par Goleman

  • Conscience de soi et capacité à comprendre ses émotions : comprendre, reconnaître et accepter ses états d’humeurs, ses émotions. Etre conscient de leur ‘étendue’, leurs manifestations et leurs impacts. Cela demande bien sûr une évaluation de soi objective.
  • La maîtrise de soi : Savoir contrôler et rediriger ses pulsions émotives. Ne pas se laisser envahir par des émotions perturbatrices. Cela désigne sa capacité à prendre du recul et de ne pas agir sous les émotions, sous un coup de tête. 
  • La motivation interne : ce qui motive l’individu, au delà de l’argent et du statut. On n’est plus dans des récompenses externes mais internes. Cela peut être l’envie d’accomplir une mission par exemple. On ne relâche pas face à l’échec, on fait preuve de persévérance et d’optimisme.
  •  L’empathie : c’est la capacité à comprendre les autres, leurs fonctionnements émotionnels, sans les juger. Il s’agit d’être habile dans le traitement des réactions émotionnelles des autres sans se laisser subjuguer par leurs émotions. On ressent ce qu’ils ressentent mais avec du recul, un détachement. 
  • Les aptitudes sociales : savoir gérer ses relations, trouver des solutions aux conflits. Mais aussi construire des liens sociaux solides et être efficace dans la persuasion, l’esprit d’équipe et son leadership. 

Pour résumé, Goleman considère que l’intelligence émotionnelle se définit par des compétences qui se manifestent aux bons moments dans les justes proportions pour être efficace. Il ira même jusqu’à regrouper toutes ces compétence sous le mot de ‘caractère’. 

D’ailleurs , on retrouve parmi les 25 compétences de Goleman l’adaptabilité, la communication ou encore le sens de la médiation. Des capacités qui peuvent être apprises et qu’il faut développer. Elles constituent les ‘caractères’. 

Reuven Baron et l’IE

Pour Reuven Baron, c’est un ensemble d’aptitudes, de compétences et d’habiletés qui vont influencer la capacité d’un individu à réussir face à un environnement exigeant et oppressant. Il désigne surtout sa capacité d’adaptabilité. 

Le modèle se définit via 10 composantes sous divisées en 5 lignes directrices : 

  • Joie
  • Développement de soi
  • Indépendance 
  • Responsabilité sociale 
  • Optimisme

Pour Baron, ces aptitudes se développent avec le temps et peuvent s’améliorer avec des thérapies ou des formations. Comme Daniel Goleman, il estime que l’intelligence émotionnelle est importante dans le succès d’une personne à réussir dans sa vie ou sa carrière. 

La vision de Ilios Kotsou, chercheur à l’université de Louvain en Belgique

Selon l’OMS, les émotions seront dans ls prochaines années, la première cause d’invalidité. II devient donc primordial aujourd’hui dans une société de plus en plus informatisée, robotisée, déshumanisée, de savoir gérer ses émotions.

Les 6 étapes de Goleman pour cultiver son intelligence émotionnelle

Avoir une bonne intelligence émotionnelle consiste surtout à avoir une bonne lecture de ses émotions et de ses différents mécanismes. 

Goleman propose 6 étapes métaphoriques facilement accessibles à tous. 

Feu rouge :
1-Arrêtez-vous, prenez un instant pour vous calmer et réfléchir avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Feu jaune :
2- Exprimez le problème et analysez les ressentis qui l’accompagnent.

3- Trouvez lui des solutions positives.

4- Imaginez un nombre important de solutions potentielles.

5- Réfléchissez aux conséquences de chacune. 

Feu vert :
6- Choisissez ce qui vous parait être le meilleur plan et mettez-le en application.

Vous pouvez constater que cet exercice est simple. Il peut être appliqué à tous les aspects de votre quotidien et vous permettra de prendre les meilleures décisions. 

Maintenant que vous avez les clefs en main, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action et l’expérimenter. 

Vous pourriez être intéressé par :

L’intelligence émotionnelle au travail, ça sert à quoi ?

*L’intelligence émotionnel selon Daniel Goleman

Crédit photo : suju/pixabay

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
07 70 08 15 71