Je n’ai pas ou peu d’amis. La solitude des ados

Pour de nombreux jeunes, les relations avec les autres, se faire des potes, ou l’intégration au sein d’un groupe, peuvent être des sujets douloureux tant les expériences passées peuvent leur avoir laissées un sentiment d’insatisfaction, de rejet, d’incompréhension. 

  • Comment ça va se passer avec les nouvelles personnes avec qui je vais me retrouver au collège, au lycée, à la fac, au sport ?
  • Vais-je réussir à me faire des ami(es) dans ma classe, ma promo, mon club ?
  • Vais-je être accepté par ceux qui se connaissent déjà ?
  • Je suis timide et cela me joue des tours car je n’ose pas allez au devant des autres.
  • Je suis mal dans ma peau et les autres doivent le sentir, car je suis souvent tout seul.
  • J’ai tendance à avoir des difficultés à intégrer un groupe, est-ce que cela va se reproduire cette fois encore ?
  • Vais-je encore tomber sur des tordus ou qui vont me prendre pour leur bouc émissaire  ?
  • Vais-je rester une fois de plus seul ?

 

Tous ces questionnements, ces peurs sont tout à fait légitimes puisqu’elles nous renvoient à notre image, celle que l’on a de nous même et celle qu’ont les autres de nous (qui est toujours différente, ne l’oubliez-pas). Oui mais quand on est ado, qu’on est mal dans sa peau, comment faire pour sortir de la solitude et pour se faire des ami(e)s ?

 

Soyez vous même

Si vous rechercher des amis, le pire que vous puissiez faire pour être sûr d’être accepté, c’est d’oublier qui vous êtes et ce qui compte pour vous (vos valeurs), juste pour plaire aux autres.

Si vous restez vous même, sans tricher, vous attirerez des personnes qui vous conviennent, qui vous ressemblent ; vous passerez à coup sûr de bons moments avec elles et sans doutent que vous deviendrez amis.

 

Si au contraire vous essayez de changer votre image pour plaire aux autres, ou pour intégrer le groupe ou engager la conversation avec certains ou certaines, le fait de le faire pour de « mauvaises raisons » va à un moment donné vous jouer des tours et amplifier le manque de confiance en vous ou le sentiment de rejet que vous aurez déjà peut être connu.

 

Ne vous éparpillez pas

 

Il vaut mieux avoir peu d’amis (ceux-ci peuvent d’ailleurs ne pas êtres dans votre établissement scolaire) mais des vrais sur lesquels vous pouvez comptez, avec lesquels vous vous sentez bien, en accord, qui vous écoutent et que vous écoutez, avec qui vous avez plaisir à être et passer du temps, des personnes qui vont savoir vous accepter tel(le) que vous êtes et qui ne vont pas chercher à vous changer, à vous critiquer.

 

Choisissez avec méticulosité vos amis ou les personnes avec qui vous allez passer le plus de votre temps. Ecoutez-vous, vos ressentis, ce que votre petite voie intérieure vous dit quand vous êtes avec eux. Comment vous sentez-vous ? Ressentez-vous vraiment des choses sympathiques pour eux ? Ou au contraire, vous faites vous toujours des réflexions sur des choses qui ne vous plaisent pas chez eux ? Passez-vous vraiment des moments sympas avec eux ? Ou vous sentez-vous souvent en décalages avec ce qu’ils disent ou font ?

Très important également : privilégiez les personnes qui vous sont fidèles même lorsque vous avez des ennuis, qui sont bienveillantes avec vous et qui ne vous veulent, ni font, ni disent du mal.

 

Fuyez ce type de personnes

Cela ne vous apportera que désillusions, regrets, frustrations… vous vous en voudrez et vous sentirez en colères vis à vis de vous même.

 

La personne très populaire qui attire les autres comme des mouches et qui les fait devenir de vrais petits toutous qui ne réfléchissent plus.

Même si cela vous paraît bien d’être vu avec elle, car elle a une certaine influence sur le groupe, ne vous laissez pas embringuer.

 

La personne manipulatrice qui malgré sa gentillesse apparente, vous fait vous sentir mal à l’aise dès que vous êtes avec elle soit parce que vous n’appréciez pas vraiment tout ce qu’elle dit, soit parce qu’elle utilise ou demande toujours aux autres ou à vous même de faire des choses pour elle sans jamais aucun retour.

La personne toxique qui va être négative pour tout, qui se plaint en permanence, qui rejette systématiquement la faute sur vous ou les autres.

Mon conseil  : soyez attentif à votre ressenti intérieur, écoutez votre cœur, car lui ne se trompe pas et à la moindre alerte, prenez le large.

 

Et si cela ne marche pas ?

Si malgré tout cela, vous n’arrivez pas à vous faire des amis, pensez à demander de l’aide à quelqu’un (parent, grand-parent, frère ou soeur…) qui aura un oeil extérieur, qui pourrait vous donner des conseils.

Souvent il s’agit d’un manque de confiance en soi qui peut s’atténuer rapidement en en parlant avec quelqu’un d’autre ou en se faisant accompagner par un coach. Je propose ce type d’accompagnement, renseignez-vous.

 

www.envie-detre-soi.com

© luna – Fotolia.com

 

 

 

 

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.